Javier Tebas, the incarnation of Spanish football hyprocrisy [EN / FR]

[Version française à la suite de l’article en anglais]

Javier Tebas, President of La Liga, is talking about PSG again, while the club is waiting for UEFA’s decision on the Financial Fair Play. A decision that should be public tomorrow, Tuesday.

Tebas, a big fan of the French capital’s club, gave his opinion on the Spanish radio Onda Cero: “I believe that the PSG should be expelled from European competitions. They cheated economically, and there were victims of their cheating: the teams they eliminated.” As simple as that!

So, why has the Spanish been attacking PSG for months?

The Spanish championship suffered a real slap last summer with the departure of Neymar to PSG. The Brazilian star embodies what is best for the years to come in terms of football and marketing. With Ronaldo and Messi in their thirties, Neymar is the future world number one in the short term. How a French club dares to snatch such a player from one of the two Spanish giants, Barcelona? Obviously, they are still upset about it! Same with the Spanish medias whom constantly send the Brazilian to the catalan’s enemy, Real Madrid, despite multiple denials from the Paris club and the player himself. Regardless,  it seems that stars should only play in Spain, and the Brazilian star must come back. All means are admissible! Arrogance, no?

PSG has “cheated”. Spain, a model?

The president of La Liga defends his championship, certainly, but is it too much to ask a minimum of restraint when you know the cases that shook Spanish football? Prohibitions to recruit because of transfers of minors. Cheating towards the Spanish tax authorities, commissions to agents who were in fact indirect salaries to players. Condemnation of Real Madrid, Barcelona and other clubs by the European Commission for the reimbursement of illegal public aid received in Spain. Debt write off.

For many years, Spain has attracted great players through a favorable tax system and would now want to prevent PSG to grow to compete with the Spanish clubs on equal terms! Will UEFA give in to pressure from big clubs and characters like Javier Tebas? We shall know very soon …

 

psg uefa

 

Javier Tebas : l’incarnation de l’hypocrisie du football espagnol

 Javier Tebas, le président de la Liga s’exprime à nouveau sur le PSG, alors que celui-ci est en attente de la décision de l’UEFA sur le Fair Play Financier. Une décision qui devrait être publique dès demain, mardi.

Tebas donc, grand fan du club de la capitale française, a donné son avis sur la radio espagnole Onda Cero : “Je crois que le PSG devrait être expulsé des compétitions européennes. Il a triché économiquement, et il y a eu des victimes de ses tricheries : les équipes qu’il a éliminées”. Rien que ça !

Alors, pourquoi l’espagnol attaque-t-il ainsi le PSG depuis des mois ?

 Le championnat espagnol a subi une vraie claque l’été dernier avec le départ de Neymar au PSG. La star brésilienne incarne ce qui se fait de mieux pour les années à venir en termes de football et de marketing. Avec des Ronaldo et Messi au-dessus de la trentaine, Neymar est le future numéro 1 mondial à court terme. De quel droit un club français ose-t-il arracher un tel joueur à l’un des deux géants espagnols, Barcelone ? Manifestement, la pilule n’est toujours pas passé ! Ni dans les médias espagnols qui ne cessent d’envoyer le brésilien chez l’ennemi, le Real Madrid, et ce, malgré de multiples démentis de la part du club parisien et du joueur lui-même. Peu importe, les stars doivent jouer en Espagne et la star brésilienne doit revenir. Tous les moyens sont bons pour arriver à cette fin. Arrogance quand tu nous tiens !

Le PSG a « triché ». L’Espagne, un modèle ?

Le président de la Liga défend son championnat, certes, mais est-ce trop demander un minimum de retenue lorsqu’on connait les affaires qui ont secoué le football espagnol ? Interdictions de recruter pour des transferts de mineurs. Tricheries envers le fisc espagnol, commissions à des agents qui étaient en fait des rémunérations indirectes à des joueurs. Condamnation du Real Madrid, Barcelone et autres clubs par la Commission européenne au remboursement des aides publiques illégales perçues en Espagne. Effacement de dettes.

Pendant de longues années, l’Espagne a attiré de grands joueurs grâce à un système fiscal avantageux et voudrait maintenant empêcher le PSG de grandir pour concurrencer ses clubs à armes égales ?! L’UEFA va-t-elle céder à la pression des grands clubs et de personnage comme Javier Tebas ? Réponse très prochainement…

Advertisements