Thomas Tuchel Interview with RMC Sport [EN / FR]

[Version française à la suite de l’article en anglais]

Thomas Tuchel was the VIP guest of Breaking Sport this Monday on RMC Sport. Here are the highlights:

SITUATION OF THE GOALKEEPERS

“Yes, I chose.The decision is not final but I told Alphonse that he was in pole position to be number 1. He comes from the training center. PSG is everything for him, and he absolutely wants to prove himself to PSG. This is a situation that must be respected and capitalized on. We must be proud to have players of this nature, we need this type of players who have the soul of PSG, who embody the club.”

GIANLUIGI BUFFON

“We have a different situation with Gianluigi Buffon, a legend, an idol of Alphonse who is at his side. The two players have very strong personalities. It is necessary to fine-tune things. Gigi knows it, Alphonse knows it: in this configuration, we get to be smart and generous with both, I’m sure we will be rewarded and I’m sure that Alphonse will not be good despite Gigi, but because of Gigi. “

“Gigi is not just a player on the bench, he is a very influential player on a daily basis, he played brilliantly against Guingamp, for example, he saved us in the second half. He is on the bench because Alphonse needs playing time. And Gigi would have the right to cross his arms on the bench and watch the game … but he does not stand it! It’s frenetic! He is present, he communicates with the players, trying to help me … and you understand why he is at the top and has such a career.”

SATISFIED WITH THE TRANSFER WINDOW?

“Not 100% to be honest with you. It’s an open secret that we were looking for a number 6. We wanted to replace Thiago Motta. We were looking to replace his personality. At PSG, you are looking for talent, a very big personality, we have not been able to do it. In the end, we ran out of time. Now, we have 100% confidence in this group, in these players and we look forward.”

KYLIAN MBAPPE’S RED CARD

“It was really hard, Kylian reacted very emotionally but he did not hit anyone. He just pushed him, he was scared by the violence of the offense. I think Kylian was really scared and that’s why he reacted so emotionally, I think he deserved a yellow card, and he’s going to have to protect himself emotionally. At the same time – it is our mission and the referees one – we will have to protect this type of players, who are really the stars in the stadiums.”

 

Tuchel-Neymar

 

Thomas Tuchel était l’invité exceptionnel de Breaking Sport ce lundi sur RMC Sport. En voici les moments forts:

La situation des gardiens

“Oui, j’ai choisi. La décision n’est pas définitive mais j’ai dit à Alphonse qu’il était à mon avis en pole position pour être numéro 1. Il vient du centre de formation. Le PSG, c’est tout pour lui. Et il veut absolument faire ses preuves au PSG. C’est une situation qu’il faut respecter et sur laquelle il faut qu’on capitalise. Il faut qu’on soit fiers d’avoir des joueurs de cette nature, on a besoin de ce type de joueurs qui ont l’âme du PSG, qui incarnent le club.”

Gianluigi Buffon

“On a une situation différente avec Gianluigi Buffon, une légende, une idole d’Alphonse qui est à ses côtés. Les deux joueurs ont des personnalités très marquées. Il va falloir bien affiner les choses. Gigi le sait, Alphonse le sait: si on arrive, dans cette configuration, à être intelligents et généreux avec les deux, je suis certain qu’on sera récompensés. Et je suis certain qu’Alphonse ne sera pas bon malgré Gigi, mais grâce à Gigi.”

“Gigi n’est pas seulement un joueur sur le banc. Au quotidien, c’est un joueur qui a une très grosse influence sur l’équipe. Il a joué brillamment contre Guingamp par exemple, il nous a sauvés en deuxième période. Il est sur le banc parce qu’Alphonse doit prendre des minutes de jeu. Et Gigi aurait le droit de croiser les bras sur le banc et de regarder le jeu… mais il ne le supporte pas! C’est frénétique! Il est présent, il communique avec les joueurs, essaie de m’aider… Et tu comprends pourquoi il est au top et a une telle carrière.”

Satisfait du mercato ?

“Pas à 100 % pour être franc avec vous. C’est un secret de polichinelle que l’on recherchait un numéro 6. On cherchait un rayonnement, on cherchait à remplacer Thiago Motta. On cherchait à remplacer sa personnalité. Pour un numéro 6 au PSG, tu cherches du talent, une très grosse personnalité. On n’a pas pu le faire. A la fin, on a un peu manqué de temps. Maintenant, on a 100% confiance dans ce groupe, dans ces joueurs et on regarde vers l’avant.”

Le carton rouge de Kylian Mbappé

“C’était vraiment dur. Kylian a réagi de façon très émotive mais il n’a frappé personne, insiste le technicien parisien. Il l’a juste poussé mais il avait été effrayé par la violence de la faute. C’est sa santé qui a été menacée. Je pense que Kylian a vraiment eu peur et c’est pourquoi il a réagi de manière si émotive. Je pense qu’il méritait plutôt un carton jaune. Il va aussi falloir qu’il se protège au niveau émotionnel. Parallèlement – c’est notre mission et celle des arbitres – il va falloir protéger ce type de joueurs, qui sont vraiment les stars dans les stades.”

Advertisements

Leave a Reply