PSG x Jordan – Nasser Al-Khelaïfi interview [EN / FR]

[Version française à la suite de l’article en anglais]

In an interview with AFP, Nasser Al-Khelaïfi speaks about the partnership with the American brand Jordan and the spin-offs for Paris Saint Germain

Paris SG is “today one of the three biggest football brands in the world”. The partnership with Nike’s subsidiary will also “help” PSG to “increase” its commercial revenues, while the Paris club remains in the sights of UEFA as part of financial fair play. According to a source close to the record, this partnership could generate a total of up to “200 million euros” in annual revenue on all cumulative sales of Nike and Jordan products associated with the PSG brand.

Q: When Qatar Sport Investments (QSI) came to PSG in 2011, one of your goals was to make PSG a global sports brand. Is it achieved with this partnership?

A: “For 7 years, we have been pushing the club step by step. Today, it is a big step, a big leap, to go to the next level. It is a big step for our project, our brand. I think today we’re one of the top three football brands in the world, it’s important to be at that level, but for us, what’s important is not just talking about “brand” or “mall” because the most important thing is what happens in the field, I hope this (partnership) will give our players more energy and motivation.”

Q: To be associated with Jordan, is it an asset to help PSG win new fans and new strategic markets like Asia?

A: “Absolutely, I think it’s very important that we can reach more fans because the Jordan brand is North America, Asia, China … It’s huge So, it will certainly help us to reach fans who do not care or do not like football, and with our “lifestyle” line, we will be able to reach more people, for example: children, youth, this is one of our goals with this partnership: to attract more fans.”

Q: How did you manage to convince Jordan to choose Paris rather than more established clubs like FC Barcelona?

A: “In fact they are the ones who chose us!” As you know, (Nike) has a lot of other clubs so for us it is a lot that they chose the PSG rather than another (…) To be honest, since we acquired the club, we had in mind to do something different, unique, creative and innovative. In our discussions with Nike, our partner for over 30 years, they asked “Why will not you partner with Jordan?” We thought about it, continued the discussions for almost two years, and we thought why not. It has been a long time but I am very happy to be here today.”

Q: Can this partnership lead to a contract extension linking Nike and PSG in the future?

A: “There are discussions, let’s see, let’s hope the story continues.”

Q: Do you think this can send a “positive sign” to UEFA in financial fair play?

A: “Yes, that will help, that’s why I was telling everyone: “Do not worry because our income is going up”.  We still have a lot of things to do of course but the PSG’s overall mark, with Jordan, can bring us a lot of revenue, already this season.”

Interviewed by Yassine KHIRI.

 

psg-x-jordan-2

Dans un entretien avec l’AFP, Nasser Al-Khelaïfi s’exprime sur le partenariat avec la marque américaine Jordan et des retombées pour le Paris Saint Germain

Le Paris SG est “aujourd’hui l’une des trois plus grandes marques de football dans le monde”. Le partenariat avec la filiale de Nike va aussi “aider” le PSG à “augmenter” ses revenus commerciaux, alors que le club parisien reste dans le collimateur de l’UEFA dans le cadre du fair-play financier. Selon une source proche du dossier, ce partenariat pourrait générer au total jusqu’à “200 millions d’euros” de revenus annuels sur l’ensemble des ventes cumulées des produits Nike et Jordan associés à la marque PSG.

Q: Quand Qatar Sport Investments (QSI) est arrivé à la tête du PSG en 2011, l’un de vos objectifs était de faire du PSG une marque mondiale de sport. Est-il atteint avec ce partenariat ?

R: “Depuis 7 ans, nous avons fait avancer le club pas à pas. Aujourd’hui, c’est un grand pas, un grand saut, pour aller au niveau supérieur. C’est un grand pas pour notre projet, notre marque. Je pense qu’aujourd’hui nous sommes l’une des trois plus grandes marques de football dans le monde. C’est important d’être à ce niveau. Mais pour nous, ce qui importe n’est pas juste de parler de”marque” ou de “centre commercial” car le plus important reste ce qu’il se passe sur le terrain. J’espère que ce (partenariat) va donner à nos joueurs plus d’énergie et de motivation.”

Q: Être associé à Jordan, est-ce un atout pour aider le PSG à conquérir de nouveaux fans et de nouveaux marchés stratégiques comme l’Asie ?

R: “Absolument. Je pense que c’est très important que nous puissions réussir à toucher plus de fans parce que la marque Jordan, c’est l’Amérique du Nord, l’Asie, la Chine… C’est énorme. Donc assurément, cela va nous aider à toucher des fans qui ne s’intéressent pas ou n’aiment pas forcément le foot. Avec notre ligne “lifestyle”, on va pouvoir par exemple toucher plus de gens: les enfants, la jeunesse, les femmes. C’est l’un de nos objectifs avec ce partenariat: attirer plus de fans.”

Q: Comment avez-vous fait pour convaincre Jordan de choisir Paris plutôt que des clubs a priori plus établis comme le FC Barcelone ?

R: “En fait ce sont eux qui nous ont choisis ! Comme vous le savez, (Nike) a beaucoup d’autres clubs donc pour nous cela représente beaucoup qu’ils aient choisi le PSG plutôt qu’un autre (…) Pour être honnête, depuis que nous avons acquis le club, nous avions en tête de faire quelque chose de différent, d’unique, de créatif et d’innovant. Dans nos discussions avec Nike, notre partenaire depuis plus de 30 ans, ils ont demandé +Pourquoi vous ne vous associerez pas avec Jordan?”. On a réfléchi, poursuivi les discussions pendant presque deux ans, et on s’est dit pourquoi pas. Cela a été long mais je suis très heureux d’en être ici aujourd’hui.”

Q: Est-ce que ce partenariat peut déboucher sur une prolongation de contrat liant Nike et le PSG à l’avenir ?

R: “Il y a des discussions, nous allons voir. Espérons que l’histoire continue.”

Q: Pensez-vous que cela peut envoyer un “signe positif” à l’UEFA dans le cadre du fair-play financier ?

R: “Oui, cela va aider. C’est pour ça que je disais à tout le monde: +ne vous inquiétez pas parce que nos revenus sont en train d’augmenter+. Nous avons encore beaucoup de choses à faire bien sûr mais la marque globale du PSG, avec Jordan, peut nous apporter beaucoup de revenus, déjà cette saison.”

Propos recueillis par Yassine KHIRI.

Advertisements

Leave a Reply