OM / PSG – Debrief / Player Rating / Player of the game [EN / FR]

[EN]  This Classico started with a thunderclap, or rather two, with the announcement of the team 1 hour before the match. Tuchel had decided to put Mbappé and Rabiot on the bench for disciplinary reasons (a delay in the pre-match chat).

Tuchel: “It was a disciplinary situation, we had to do that, the collective is more important than the individualities (…) I do not like to play without Kylian, I hated playing without him here in a match like that. For that, I’m sad, he brought a nice response, but I did not like to play without him, tonight it was a bit difficult for me personally, it’s not a good night. “

A risky, but very strong decision, but which proved to be a good one for the Paris’ coach: On the one hand, the sub-in of the French player at the 62′ paid off after 3 minutes with the first goal for PSG. Then, a brilliant counter attack in the game injury time involving Mbappé, Neymar and Draxler at the finish. On the other hand, Tuchel sent a strong message to his squad. The respect of the team is above all, the collective before the individualities, no matter if it is an important match, the sanctions are immediate in case of non-compliance with the rules of the group.

The Paris game was a bit messy in the first half, but OM was never really dangerous. As is often the case this season, PSG’s second half made the difference. 11 victories out of 11 match, the PSG equals the European record of Tottenham.

 

[FR]  Ce classique a commencé par un coup de tonnerre, ou plutôt deux, avec l’annonce de l’équipe 1 heure avant le match. Tuchel avait décidé de mettre Mbappé et Rabiot sur le banc des remplaçants pour des raisons disciplinaires (un retard à la causerie d’avant match).

Tuchel : “C’était une situation disciplinaire. On devait faire ça. Le collectif est plus important que les individualités (…) Je n’aime pas jouer sans Kylian, j’ai détesté jouer sans lui ici dans un match comme ça. Pour ça, je suis triste. Il a apporté une belle réponse, mais je n’ai pas aimé jouer sans lui. Ce soir c’était un peu difficile pour moi. Personnellement, ce n’est pas une bonne soirée”

Une décision risquée, très forte, mais qui s’est révélée payante pour le coach parisien : D’une part, l’entrée du français à la 62′ s’est révélée payante après 3 minutes de jeu et le 1er but parisien. Puis, un contre brilliant dans les arrêts de jeu impliquant Mbappé, Neymar et Draxler à la finition. D’autre part, Tuchel a envoyé un message fort à son effectif. Le respect de l’équipe est au dessus de tout, le collectif avant les individualités, peu importe qu’il s’agisse d’un match important, les sanctions sont immédiates en cas de non respect des règles du groupe.

Le jeu parisien fut un peu brouillon en première mi-temps, mais l’OM n’a jamais vraiment été dangereux. Comme souvent cette saison, une deuxième mi-temps plus relevée du PSG a fait la différence. 11 victoires sur 11 match, le PSG égale le record européen de Tottenham.

 

PLAYER RATING / LES NOTES

les notes

 

PLAYER OF THE GAME / HOMME DU MATCH

 

tuchel

Advertisements