Neymar – UEFA disciplinary procedure [EN / FR]

[EN] UEFA has opened a disciplinary procedure against Neymar for reacting too virulently against refereeing following the defeat against Manchester United.

A JUSTIFIED ANGER

Neymar was very angry with the refereeing on the social media after the defeat of Paris Saint Germain against Manchester United in the Round of 16 of the Champions League. The controversial decision to award a penalty to the Red Devils during injury time because of a hand ball (Kimpembe) disgusted the PSG midfielder:
“It’s a shame, we put four guys who do not understand football to watch a slow motion in front of the TV … There’s nothing, how can the guy put his hands elsewhere? Fuck off.”

JURISPRUDENCE AURIER

With this disciplinary procedure and even if he did not play, the Brazilian runs the risk of a suspension from the Champions League. Three games suspension if the insults against a referee are retained. Two, if only “abusive language”. In March 2015, former PSG defender Serge Aurier was sanctioned by UEFA with three games suspension for insulting comments on social media.

PSG / MU – Penalty for a handball

[FR] L’UEFA a ouvert une procédure disciplinaire à l’encontre de Neymar pour avoir réagit avec trop de virulence contre l’arbitrage à la suite de la défaite contre Manchester United.

UNE COLÈRE JUSTIFIÉE

Neymar avait laissé explosé sa colère contre l’arbitrage sur les médias sociaux après la défaite du Paris Saint Germain contre Manchester United en 8e de finale de la Ligue des champions. La décision controversée d’accorder un pénalty durant les arrêts de jeu pour une main de Kimpembe a révolté le milieu de terrain du PSG:
“C’est une honte. On met quatre mecs qui ne comprennent rien au foot pour regarder un tir au ralenti devant la télé… Il n’y a rien. Comment le mec peut mettre ses mains ailleurs? Allez vous faire foutre.”

LA JURISPRUDENCE AURIER

Avec cette procédure disciplinaire et même s’il ne jouait pas, le brésilien risque une suspension de la Ligues des champions. Trois matchs de suspension si les insultes contre un arbitre sont retenues. Deux, si ce n’est que du “langage abusif”. En mars 2015, Serge Aurier, alors défenseur du PSG avait été sanctionné par l’UEFA, de trois matchs de suspension, pour des propos insultants tenus sur les réseaux sociaux.

Leave a Reply