Kylian Mbappé, building a brand that wants to “make sense” (AFP) [EN / FR]

[EN] How to choose the right partner when you have so many choices like Kylian Mbappé? “The idea is + what makes sense? +”, Exposes to AFP the entourage of the new darling of the world football, become one of the most attractive sportsmen of the planet in terms of image.

Since his incredible two goals against Lionel Messi’s Argentina and the legend Pele’s dubbing at the World Cup-2018 won at just 19 years old, the aura of the Prince of Bondy has crossed the French and European borders.

(…) “After the World Cup, there were a lot of requests that came every day! It was really hellish, now it’s every week,” says Delphine Verheyden, the lawyer who manages with his parents, and the French world champion interests.

Beyond his incredible sporting precocity records – he became Sunday’s youngest player ever to break the 30-goal mark in a season. It’s his maturity out of the pitch that seduces.

“In a sport often decried by excesses, deviations, Kylian makes very few mistakes. He has an oral expression that is quite amazing for someone so young,” said to AFP Jean-Philippe Danglade, author of “Marketing and Celebrities”.

 “Aware of his influence”

But how to choose the right partner when you have so many for choices?

“We must sort it out,” says Delphine Verheyden, who absolutely wants to avoid the trap of “sandwich man” linked to a dozen brands as different from each other, or associate with a company “because there is a big check”.

After Nike for the “performance” and the Hublot watchmaker for the “notion of time”, “KM” has chosen to partner with Good Goût, a brand of organic food products dedicated to children. “eat well” the third component of a mastered storytelling.

“Kylian is aware of his influence, and probably the word is not too strong, he can have on young children who look at him,” says his counselor. “When he signs with a brand, he does not only lend his image to pay attention to a product, he adheres to a message.”

What repercussions for the player? Before this new partnership, the amount of which was not revealed, the French striker had an estimated annual income of 24 million euros, including 4 million through his sponsors, according to L’Equipe Magazine.

Still, the marketing power of “KM” is not yet at the level of Lionel Messi or “CR7” (…) “He managed to build his brand until it becomes international. I am not at this stage yet. I evolve little by little, it evolves little by little. I said it, and I repeat it, it will pass by the field too”, had confided to AFP Kylian Mbappé, in an interview last November.

“But he can catch up in a very short time,” says Jean-Philippe Danglade. It will go through the Ballon d’or and a win in the Champions League. “At 20, the only two trophies he is missing …

[FR] Comment choisir le bon partenaire quand on a l’embarras du choix comme Kylian Mbappé ? “L’idée, c’est +qu’est-ce qui fait du sens?+”, expose à l’AFP l’entourage de la nouvelle coqueluche du foot mondial, devenu l’un des sportifs les plus attractifs de la planète en terme d’image.

Depuis son incroyable doublé contre l’Argentine de Lionel Messi et l’adoubement de la légende Pelé lors du Mondial-2018 remporté à seulement 19 ans, l’aura du prince de Bondy a dépassé les frontières françaises et européennes.

(…) “Après la Coupe du monde, il y a eu plein de demandes qui tombaient tous les jours! C’était vraiment infernal. Maintenant, c’est toutes les semaines”, confie à l’AFP Me Delphine Verheyden, l’avocate qui gère avec ses parents les intérêts du champion du monde français.

Au-delà de ses incroyables records de précocité sur le plan sportif — il est devenu dimanche le plus jeune joueur de l’histoire à franchir la barre des 30 buts en Ligue 1 sur une saison –, c’est sa maturité hors du terrain qui séduit.

“Dans un sport souvent décrié par les excès, les écarts, il y a très peu de fautes de goûts chez lui. Il a une expression orale qui est assez étonnante pour quelqu’un d’aussi jeune”, déclare à l’AFP Jean-Philippe Danglade, auteur de “Marketing et célébrités”.

“Conscient de son influence”

Mais comment choisir le bon partenaire quand on a l’embarras du choix?

“Il faut bien faire le tri”, explique Me Delphine Verheyden, qui veut absolument éviter le piège de “l’homme-sandwich” liée à une dizaine de marques aussi différentes les unes des autres, ou s’associer avec une entreprise juste “parce qu’il y a un gros chèque”.

Après l’équipementier Nike pour la “performance” et l’horloger Hublot pour la “notion de temps”, “KM” a ainsi choisi de s’associer avec Good Goût, une marque de produits alimentaires bio dédiée aux enfants, pour faire du “bien manger” la troisième composante d’un storytelling maîtrisé.

“Kylian est conscient de l’influence, et sans doute que le mot n’est pas trop fort, qu’il peut avoir sur les jeunes enfants qui le regardent”, explique sa conseillère. “Quand il signe avec une marque, il ne fait pas que prêter son image pour donner de l’attention sur un produit. Il adhère à un message”.

Quelles retombées pour le joueur? Avant ce nouveau partenariat, dont le montant n’a pas été révélé, l’attaquant français avait des revenus annuels estimés à 24 millions d’euros, dont 4 millions grâce à ses sponsors, selon l’Equipe magazine.

Reste que la puissance marketing de “KM” n’est pas encore au niveau de celle de Lionel Messi ou “CR7” (…) “Il a réussi à construire sa marque et à ce qu’elle devienne internationale. La mienne n’est pas à ce stade-là encore. J’évolue petit à petit, elle évolue petit à petit. Je l’ai dit, je le répète, cela passera par le terrain aussi”, avait confié à l’AFP Kylian Mbappé, lors d’un entretien réalisé en novembre dernier.

“Mais il peut les rattraper en très peu de temps”, assure Jean-Philippe Danglade. Cela passe encore par le Ballon d’Or et une victoire en Ligue des champions”. A 20 ans, les deux seuls trophées qui lui manquent…

afp.com

Leave a Reply