Neymar – Complainant’s case is crumbling [EN / FR]

[EN] The young woman who accused Neymar of rape Saturday sees her case to crumble over the days. A case still in progress, but which has lost consistency in four acts:

Neymar defends himself publicly, very quickly

The alleged victim, a 27-year-old Brazilian woman, files a complaint for rape on May 31 against Neymar Jr., regarding facts that allegedly took place on May 15 in Paris. On June 1, Neymar family counter-attacks through Neymar Sr., who talks about “trap against his son” on Brazilian television ( Read here ). But above all, Neymar Jr. himself published a seven-minute video on Instagram in which he gives his version of the facts and proves his good faith by disclosing conversations and nude photos (face and name masked) of the complainant (Read here).

Neymar Sr gives precisions of what happened at the hotel on May 16th

Neymar admitted to having sex with the alleged victim on May 15, his father explains that he returned to the hotel the next day to find the young woman. And that’s where he felt something was wrong. “He stayed for ten minutes on the second day, saw that the phone (of the woman) was standing, against the wall, charging and noticing that he was filming. pushed her back onto the bed and tried to calm her down, he told her not to make a scandal, that’s when he realized it could be a trap, and since that second meeting they have not spoken to each other. After that, she continued to threaten him.” ( Read here )

A medical report from the complainant … 6 days after the alleged facts

The Brazilian media Uol claims to have had access to a medical report according to which the alleged victim would suffer hematoma on the legs and buttocks, gastric problems and post-traumatic symptoms. The medical report was prepared by a Brazilian doctor in Sao Paulo … six days after the alleged facts !!

Law firm defending alleged victim withdraws from case

The young woman’s lawyers broke up with their client because of contradictions in her statements. They indicate that their client began by telling them that they had a relationship with Neymar, but that Neymar later became violent and assaulted her. Then, in her complaint filed with the Brazilian police with the assistance of another lawyer, the young woman “described the events that occurred as a ‘rape’, which is a totally different allegation”. They stress that this is an alteration of the truth, “a slander punishable by the penal code”. ( Read here )

[FR] Neymar – Le cas de la plaignante s’effrite

La jeune femme qui a accusé Neymar de viol samedi voit son cas s’effriter au fil des jours. Une affaire toujours en cours, mais qui perd de sa consistance et ce, en quatre actes:

Neymar se défend publiquement, très rapidement.

La victime présumée, une femme brésilienne de 27 ans, porte plainte pour viol le 31 mai contre Neymar Jr, pour des faits qui se seraient déroulés le 15 mai à Paris. Le 1er juin, la famille Neymar contre-attaque par l’intermédiaire de Neymar Sr qui parle de “piège tendu à son fils” à la télévision brésilienne ( Lire ici ). Mais surtout, Neymar Jr lui-même qui publie une vidéo de sept minutes sur Instagram dans laquelle il donne sa version des faits et prouve sa bonne foi en divulguant conversations et photos dénudées (visage et nom masqués) de la plaignante ( Lire ici ).

Neymar Sr donne des précisions sur ce qu’il s’est passé à l’hôtel le 16 mai

Neymar a reconnu avoir eu un rapport sexuel avec la victime présumée le 15 mai, son père explique qu’il est retourné à l’hôtel le lendemain pour retrouver la jeune femme. Et c’est là qu’il aurait senti que quelque chose clochait. “Il est resté dix minutes le deuxième jour. Il a vu que le téléphone (de la femme) était debout, contre le mur, en train de charger et remarqué qu’il était en train de filmer. Elle l’a attaqué, il l’a repoussée sur le lit et a tenté de la calmer. Il lui a demandé de ne pas faire de scandale. C’est là qu’il a compris que ça pouvait être un piège. Depuis cette deuxième rencontre, ils ne se parlent plus. Après, elle a continué de le menacer.” ( Lire ici )

Un rapport médical de la plaignante … 6 jours après les faits présumés

Le média brésilien Uol affirme avoir eu accès à un rapport médical selon lequel la victime présumée souffrirait d’hématomes sur les jambes et les fesses, de problèmes gastriques et de symptômes post-traumatiques. Le rapport médical a été établi par un médecin brésilien à Sao Paulo … six jours après les faits présumée !!

Le cabinet d’avocat qui défend la victime présumée se retire de l’affaire

Les avocats de la jeune femme ont rompu avec leur cliente en raison de contradictions dans ses déclarations. Ils indiquent que leur cliente a commencé par leur affirmer avoir eu une relation consentie avec Neymar, mais que ce dernier était par la suite devenu violent et l’avait agressée. Puis, dans sa plainte déposée devant la police brésilienne avec l’assistance d’un autre avocat, la jeune femme “a décrit les faits survenus comme un ‘viol’, ce qui est une allégation totalement différente”. Ils soulignent qu’il s’agit d’une altération de la vérité, “une calomnie punie par le code pénal”. ( Lire ici )

Leave a Reply